comment se faire plaisir et faire en sorte que les enfants également mangent le contenu de leur assiette??
pas simple me direz-vous si vous aussi vous avez des enfants en bas age!!

alors je me suis dis : et pourquoi pas la base d'une recette que j'aime modifiée avec les ingrédients que les enfants préfèrent.
le riz, le jambon et les carottes, un trio qui gagne en général.

bon, il faut aussi que j'avoue que je n'avais pas tous les ingrédients sous la main...


risotto



alors :
320g de riz (moi j'ai pris du riz long surinam car je n'ai plus assez de riz arborio)
un oignon coupé très finement si vous ne voulez pas que votre fils de 3ans et demi vous crache le contenu de sa bouche dans votre main...
un peu de beurre
un bouillon de cube style maggi dilué dans un bol d'eau bouillante
de l'eau bouillante pour les quantité, je rempli ma bouilloire et je vois au fur et à mesure car tout dépend du riz.
un verre de vin blanc normalement, rosé pour moi, je n'avais que ça d'ouvert.
des carottes coupées en rondelles (2, 3, 4, en fait c'est vous qui voyez)
du parmesan (j'ai mis la moitié d'un bloc triangulaire qu'on trouve au supermarché, 100g je pense)

alors on commence par poêler les carottes dans un wok ou une poêle avec un peu d'huile d'olive ou de beurre.
le mieux c'est d'arrêter la cuisson lorsqu'elle sont encore un peu croquante.
dans une casserole, faire fondre du beurre et mettre l'oignon.
quelques minutes après, rajouter le riz et remuer jusqu'à ce qu'il soit translucide.
rajouter ensuite le verre de vin, remuer et quand le vin est évaporé, rajouter le bol de bouillon.
dès que c'est évaporé, mettre l'équivalent d'une louche d'eau bouillante et renouveler l'opération et gouttant de temps en temps le riz.
dès qu'il est cuit (il doit être encore un peu ferme), vous rajoutez les carottes et mélangez bien.
retirez ensuite du feu et rajouter le parmesan.
mélangez bien et servez dans les assiettes, décorez de lamelles de jambon et dégustez!!

attention, c'est très chaud mais comme dis la pub "c'est chaud mais c'est bon" (il faut le dire avec la bouche pleine)